Reading Time: 2 minutes

Combien de fois, à la fin de la journée, tu as juste envie de rester chez toi et te détendre, en pyjama, devant la télé ou la série du moment ? Et combien de fois le désir de te faire belle, de mettre tes bijoux et tes chaussures préférées l’emporte ? Quel plaisir que de glisser ta bague sur le doigt, de mettre ces boucles d’oreilles qui t’éclaircissent le visage et ce collier qui souligne les lignes fines de ton cou…

Un plaisir innocent au premier abord.

 

Tu rajoutes le dernier accessoire essentiel, mais invisible – ton parfum fétiche et tu sors, en pensant sans arrêt à cette forte émotion que tu auras au moment où tu franchiras la porte du bar ou du restaurant que t’as choisi pour la soirée, ce moment où toutes les têtes se tourneront vers la porte et te regarderont pour quelques instants.

Tu iras ensuite au bar, demanderas une coupe du meilleur crémant de la maison et te sentiras plus à l’aise en sirotant la première gorgée de ce merveilleux liquide doré.

_DAN1893

_DAN1865

_DAN1950

_DAN1927

Tes yeux commenceront à scintiller comme les rubis de tes boucles d’oreilles et tu te sentiras, subitement, plus confiante. Un (innocent) sourire apparaîtra alors sur tes lèvres, et tu décideras de traverser cette salle glamour (mais pas autant que toi), en prétendant chercher les toilettes, car tu es une femme confiante, assumée, qui n’a pas peur de montrer sa féminité.

_DAN1918

_DAN1925

_DAN1940

En retournant à ta place, le barman remarquera le changement de ton attitude et décidera de remplir ton verre, avec un sourire complice.

Tu lui remercieras en répondant à son sourire et te rendras compte subitement que porter un bijou n’est jamais innocent.

 

Untitled
Je porte :
Pendentif en or jaune et rubis sur chaîne, Collection Artemis
Boucles d’oreilles pendantes en or jaune 18 carats et rubis, Collection Artemis
Bracelet bangle et pierre, Collection Berkeley
Bracelets bangle fin en or, Collection Berkeley
Bague femme demi-jonc sertie d’un rubis
 

 

Tous mes remerciements à l’équipe du restaurant Les Innocents, situé 4 rue Paul Muller Simonis à Strasbourg

 

Photographe: Dan Daniel Photography