Reading Time: 2 minutes

gregory_porter1

Source photo: benjaminsiksou.over-blog.com

Follow my blog with Bloglovin

Même si j’avais entendu auparavant quelques morceaux à la radio, c’est en novembre dernier que j’ai véritablement connu Gregory Porter. Comment? Par pur hasard. Je suis une habituée de la Festspielhaus de Baden-Baden (là, je me flatte, je suis plutôt une habituée de leur site internet) et en regardant leur programme un jour, j’ai découvert que Gregory Porter fait un tour de promotion en Europe de son dernier album Liquid Spirit, pour lequel il a gagné un Grammy en 2014! 

Cinq chansons écoutées sur Youtube plus tard, j’appelle mon mari et je lui propose d’y aller ensemble. Refus catégorique, même après une bonne séance d’implorations et quelques larmes de crocodile – il n’aime pas le jazz. Bref, deux minutes de scroll dans mes contacts plus tard, je choisis LA copine et je lui propose de m’accompagner, tout en lui expliquant que Mr Porter est Dieu en personne (ou presque). Elle accepte, j’achète les billets et suspens jusqu’au 19 novembre.

Le soir du 19 nous arrivons à Baden-Baden et prenons bien-évidemment la coupe de crémant d’avant le concert (noblesse oblige). A l’heure fixe, le concert commence avec quelques jeunes artistes noires incroyablement talentueux (des protégés de Mr Porter, je suppose), qui enflamment la sale et enchantent nos âmes et nos oreilles. Puis, on sent que quelque chose d’important va se passer. Les musiciens du band font leur entrée un par un. Un délire/-ce. Et finalement, le voilà: Dieu en chair et os.

Ma copine est fascinée, moi, je suis dans un état orgasmique. Le talent, le charme de Mr Porter et de ses musiciens, la beauté de la musique et l’émotion avec laquelle ils jouaient nous ont fait entrer dans un quasi état de transe.

Depuis lors, Gregory Porter est ma musique parfaite pour les soirées à la maison, pour la voiture ou tout simplement pour some “me time”.

Voilà, si vous ne le connaissez pas très bien encore, je vous invite à le découvrir. Si vous le connaissez déjà, je vous invite à élever à maximum le volume de vos enceintes 😉

PS: ces artistes m’ont fait penser à Scat Cat et son groupe avec leur Everybody wants to be a cat des Aristochats 🙂