Reading Time: 4 minutes

Fashion TV n’a pas transmis le live de la Strasbourg Fashion Week, édition 2016. Pas cette année. Mais I have a feeling que pour l’année prochaine c’est faisable. Et pourquoi pas ? Est-ce que le travail des créateurs débutants ou peu connus dans l’Occident est moins important que le travail entrepris par la machinerie des grandes marques de luxe ? Est-ce que leurs créations sont moins dignes d’intérêt que les robes ultra-sexy de Donatella ou le smoking YSL? Je ne crois pas. Et on a eu la preuve la semaine dernière lors de la Strasbourg Fashion Week (antérieurement Strasbourg Fashion Days).

La fashion week strasbourgeoise a commencé avec le Gold Fashion Show,

auquel j’ai eu le plaisir d’être invitée. Je dois dès le début dire un grand Bravo ! aux organisatrices (oui, elles sont quatre super-women ou plutôt super-fashionistas), cette première soirée a mérité pleinement le nom de Gold. J’ai tout aimé : l’invitation (bon, peut-être un peu plus l’enveloppe que l’invitation-même, j’avoue), l’accueil, l’organisation des tables, le menu, les vins (des excellents vins moldaves offerts par le producteur – Châteaux Vartely et par la Représentation Permanente de la République de Moldavie auprès le Conseil de l’Europe), le show assuré par Bo Johnson et les créateurs choisis pour cette soirée spéciale : Olia Victorieva, Tarik Ediz, Ionel et Maisonnoée. Cliquez sur les noms pour apprendre plus sur les créateurs. J’en profite pour vous dire que j’ai adoré le défilé de la marque moldave pour homme IONEL ! En fait, je pense que tout le monde a adoré !

 J’ai eu la chance de faire connaissance avec des gens extraordinaires durant cette belle soirée : créateurs, directeurs artistiques, Son Excellence l’Ambassadrice de la République de Moldavie auprès le Conseil de l’Europe à Strasbourg, Mme Corina Calugaru et, bien évidemment, les organisatrices de cet événement, notamment Olesea Savca et Alice Ducotey, la présidente fondatrice de Strasbourg Fashion.

Et puisqu’on parle de mode – voici la tenue que j’ai choisie pour la soirée:

J’ai été présente également le premier soir des défilés, ouvert au grand public. Le show a commencé à l’heure et aussitôt le podium a été envahi par les mannequins portant des créations exceptionnelles. Allez voir sur la page facebook Strasbourg Fashion les défilés, pour vous convaincre vous-mêmes du talent et de l’originalité des créateurs présents lors de cette fashion week strasbourgeoise.

Et voilà un des avantages du front row 🙂 Merci aux photographes de la Strasbourg FW!

Je souhaite vous parler quand-même de deux créateurs qui impressionnent tant par leur parcours, que par leurs créations.

Connaissez-vous la créatrice roumaine Lana Dumitru ?

Eh bien, les strasbourgeois désormais – si. Ses créations sont colorées, pétillantes, stridentes même. En les regardant, on pourrait bien se croire à une leçon d’histoire ou d’anthropologie : des motifs traditionnels, des représentations du cimetière joyeux de Sapanta (Roumanie) ou de la Colonne sans fin de Brancusi. Elle vient d’obtenir son doctorat en Art de la Mode à Londres, elle a été membre de l’équipe de Mary Katranzou à Londres, elle a été le premier créateur roumain à collaborer avec la célèbre marque Puma, en créant la veste T7 Etno Shake Puma by Lana, elle a présenté ses collections lors de la London Fashion Week en 2014, au Malmö Design Center en Suède ou encore au Salone del Mobile di Milano. Forbes l’a nommée en 2015 le meilleur jeune créateur roumain et l’a classée dans son top 30 under 30. Impressionnés ? Difficile de ne pas l’être.

Mon second coup de cœur c’est Vahan Kachatryan :

né à Yerevan, Arménie et petit-fils d’un peintre arménien notoire, il fait des études de mode à Florence (un choix naturel, on dirait). Il intégra ensuite la maison Dolce & Gabbana en tant que designer dans l’équipe haute couture, mais lança bientôt sa propre marque. Il obtiendra une renommée internationale après avoir été sélectionné parmi les 10 finalistes du MUUSE x VOGUE Talents Young Vision Award 2012. Vahan propose des créations haute-couture pour les femmes, mais aussi du prêt-à-porter pour femmes et enfants. Nous avons eu la chance d’admirer quelques pièces haute couture sur le podium de la Strasbourg Fashion Week. Toute description est inutile, je vous laisse regarder les photos.


Et ce n’est pas tout. Bientôt, un autre créateur qui a participé à la Strasbourg Fashion Week sera mon #EUROPEEN numéro quatre et des shootings réalisé en collaboration avec un designer présent lui aussi lors de cet événement attendent d’être publiés. Stay tuned 😉

Rendez-vous sur ma page facebook pour reportage photo réalisé dans le Village de la mode, place Kléber : vous y trouverez d’autres créateurs, dont la plus charismatique blogueuse et créatrice !

Enfin, je ne peux que souhaiter bon courage à l’équipe Strasbourg Fashion et les féliciter pour leur travail. Lors de la première soirée de la fashion week, l’adjointe au maire de Strasbourg, Madame Nawel Rafik-Elmrini a exprimé son souhait de voir cet événement se dérouler l’année prochaine sur le parvis du Parlement européen. Thumbs up pour cette belle idée, en espérant de la voir réalisée !


EN:

Perhaps you didn’t see it live on Fashion TV, not this year, anyway. But last week in Strasbourg took place the Strasbourg Fashion Week (former Strasbourg Fashion Days). Yes, this year we had a full week of fashion: fashion shows in the evening, but also a fashion village during the day, on the central square of the city.

I had the chance to meet so many extraordinary creators, some of them really popular in Europe, and some a little less (for now). You can see above the creations of two designers I like a lot: the Romanian Lana Dumitru, who created the T7 Etno Shake Puma by Lana jacket and the Armenian Vahan Khachatryan, former designer in the Dolce & Gabbana haute couture team. They are simply amazing, just look at those pictures or search google for more info.

If by any means you are planning a trip to Strasbourg next year, you should absolutely visit our city the last week of May, during the Strasbourg Fashion Week. I promise you, it will be a great opportunity to meet exceptional designers and buy their creations.

I must also say Bravo! and thank you to the Strasbourg Fashion team, they did a great job and it’s getting better and better!